BestMile teste une flotte de navettes autonomes à l’EPFL

18.07.2014 10:35

Related tags

En première mondiale, la société lausannoise BestMile teste jusqu’au 31 juillet un système de transport public composé de véhicules autonomes sans conducteur sur le campus de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL).

Le campus de l’EPFL accueille du 7 au 31 juillet 2014 la phase d’expérimentation publique du projet CATS. Ce projet, cofinancé par la commission européenne à hauteur d'environ 3 millions d'euros, a été lancé en janvier 2010 pour une période de 5 ans. Il est coordonné par le bureau d’urbanisme lausannois GEA Vallotton et Chanard et réunit des partenaires scientifiques et institutionnels dont l’EPFL.

Après une première phase de tests techniques réalisés dans la région de Strasbourg, le projet s’installe sur le campus de l’EPFL. Trois véhicules circuleront ainsi durant quatre semaines et relieront le Rolex Learning Center à l’EPFL Innovation Park. Ils desserviront notamment le Starling Hôtel ainsi que les logements étudiant “les Estudiantines”.

Cette démonstration marque une étape supplémentaire importante dans le déploiement des systèmes de transport innovants. Elle se différencie des précédentes expérimentations, réalisées notamment à la Rochelle en 2010, par le fait que les véhicules sont gérés comme une flotte de transport public. De plus, le tracé emprunte à la fois des zones piétonnes et des routes ouvertes à la circulation publique. Les véhicules n’évoluent donc pas dans un environnement clos. Enfin, l’exploitation des trois véhicules ne nécessite aucune infrastructure de guidage ni aucun marquage au sol. Le véhicule mesure la distance qui le sépare des bâtiments afin de se localiser avec précision.

BestMile devient de fait le premier gestionnaire de flotte au monde à proposer un système de transport public robotisé. Son expertise dans le domaine de la planification des transports assure une exploitation performante selon un horaire préétabli.

Ce premier test grandeur nature est réalisé à l’aide de trois navettes Navya. Le véhicule a été présenté en janvier dernier au CES de Las Vegas par la société Induct qui la commercialisait alors sous le nom Navia. Elle a rencontré à cette occasion un important succès médiatique et a notamment reçu le prix du « produit du futur ».

Une deuxième démonstration d’une durée de 6 mois et utilisant d'autres véhicules automatiques débutera sur le campus de l’EPFL en novembre 2014 dans le cadre d'un second projet européen intitulé CityMobil2. BestMile sera à nouveau aux commandes pour assurer la gestion de la flotte de navettes.

En parallèle, BestMile compte s’installer très prochainement aux Etats-Unis ainsi qu’à Singapour dans le but de participer activement à différents projets et tests liés au domaine des véhicules sans conducteur. Une levée de fond ainsi que le recrutement d’une équipe d’informaticiens sont en cours afin d’accompagner cette expansion internationale.

Principal

Partners

Contributors