Recapp repousse les limites de la reconnaissance vocale avec l'Idiap

Author: Eugène Schön

21.03.2016 08:27

Créée en mars 2014, la startup valaisanne Recapp se lance ce printemps avec l'institut Idiap dans deux projets ambitieux dans le domaine de la reconnaissance vocale et la retranscription des données. Le premier consistera à intégrer les dialectes suisses à la solution qu'elle propose aux parlements cantonaux. Pour le second, Recapp travaillera avec la startup KeyLemon à la reconnaissance vocale de la prochaine génération de Swisscom TV.

Basée à l'Institut de recherche Idiap à Martigny, Recapp s’est fait un nom dans le domaine de la retranscription d’enregistrements audio pour des parlements. Lancée il y a une année, la solution Recapp Review permet de retranscrire les sessions enregistrées lors des sessions du Grand Conseil du Canton de Valais pour en faire des procès verbaux facilement consultables grâce à l’interface développée pour le portail vidéo par la startup.

De l’aveu de David Inseng, CEO de la startup valaisanne, la solution Recapp Review permet de gagner beaucoup de temps aux secrétaires des parlements qui peuvent mettre à disposition les enregistrements des sessions plus vite, un vrai plus pour l’information des citoyens et le débat démocratique.

Jusqu’à présent, la technologie développée par Recapp permettait de retranscrire fidèlement des enregistrements audio en français et en allemand. A partir du mois d’avril la startup se lance avec l’aide de l’Idiap sur un projet ambitieux: intégrer la reconnaissance des dialectes suisses. Cette solution intéresse déjà de nombreux cantons suisses.

Le deuxième défi de Recapp est tout aussi ambitieux. Comme on a pu le découvrir dans un article publié par la SRF (Schweizer Radio und Fernsehen), la startup de Viège basée a été mandatée par Swisscom avec l'Idiap et KeyLemon pour travailler sur la reconnaissance vocale de la prochaine génération de Swisscom TV. Le but ici est de pouvoir proposer à l'avenir la reconnaissance vocale aux utilisateurs suisses allemands.

Principal

01.07.2016
Editorial

As fearless as Gutenberg

Partners

Contributors