RedElec Technologie inaugure son installation industrielle à Bergame

23.11.2015 11:39

La PME RedElec Technologie vient de terminer la mise en place d’une installation industrielle pilote à Bergame, en Italie. Celle-ci permet de produire, grâce à un procédé électrochimique, de la teinture indigo nécessaire à la fabrication des jeans. C’est une première étape importante dans la vie de l’entreprise et l’un des aboutissements d’une aventure débutée il y a huit ans déjà. 

Dans l’industrie du denim, le coton est conditionné sous forme de fils avant d’être teinté au travers de bains de coloration contenant de l’indigo sous sa forme soluble. L’indigo, qui est le colorant utilisé pour la teinture du jeans, se présente initialement sous la forme d’une poudre bleue insoluble dans l’eau. Avant de pouvoir être appliqué sur le textile, il doit être converti, par réduction chimique, sous une forme soluble: le leuco-indigo. 

Dans les procédés industriels actuels, la transformation de l’indigo en leuco-indigo entraine une quantité considérable de polluants rejetés dans les effluents des teintureries et sa sensibilité à l’air provoque une dégradation de sa qualité au cours du stockage. Le procédé électrochimique proposé par RedElec Technologie permet de réaliser des économies sur les matières premières, sur la formulation de l’indigo, sur la reproductibilité de la teinture, sur le traitement des effluents et sur le stockage du colorant.

«L’installation de Bergame produit environ une tonne d’indigo par jour», rappelle David Crettenand, directeur de RedElec Technologie. «Nous avons mené un véritable rush pour être prêts avec notre installation pour le salon ITMA de Milan. Ce n’était pas gagné d’avance puisque nous avons démarré la machine il y a trois semaines seulement. Mais nous y sommes arrivés». 

Lors du salon ITMA, cette installation a été présentée à des professionnels du denim du monde entier, enthousiastes devant cette innovation née en Valais. «J'ai les larmes qui me viennent quand je pense à tout le soutien que j'ai eu de mes amis, de ma famille, de mes actionnaires qui m'ont donné leur confiance, des employés de RedElec qui ont passé des nuits blanches à mes côtés, de notre conseil d'administration, des coachs de The Ark, des autorités de Riddes et du Valais», note David Crettenand sur sa page Facebook.

Please login or
register to use the
bookmark feature

Principal

Partners

Contributors